Comment je n’ai pas fait carrière au PS

Renée Fregosi

Comment je n’ai pas fait carrière au PS

La social-démocratie empêchée

Après usage, les héritiers de François Mitterrand ont rendu l’instrument partisan dans l’état où leur mentor l’avait trouvé en 1969, lorsque Gaston Deferre obtint moins de 6 % à l’élection 
présidentielle. Comment le Parti socialiste est-il tombé si bas ? « Socialiste depuis trois générations » comme elle aime à se présenter, Renée Fregosi adhère au Parti socialiste en 1976 et fera partie du personnel permanent de la Rue de Solferino entre 1980 et 1997. Son parcours personnel au Parti Socialiste français des années 70 à nos jours est à bien des égards emblématique de l’évolution et des errements de la gauche non communiste, en France mais aussi dans le monde à travers l’Internationale Socialiste. À l’approche du quarantième anniversaire de la victoire socialiste de mai 1981, Renée Fregosi revient sur les relations ambiguës du PS français avec la social-démocratie, mêlant anecdotes vécues, expérience militante, actions de coopération 
internationale et réflexions. De nombreux personnages célèbres de la vie politique française et internationale des dernières décennies y sont évoqués, les mentalités et les mœurs politiques y sont étudiées en entomologiste. Mais au-delà de ses turpitudes qui l’ont conduit à son déplorable déclin, le PS est aussi coupable de laisser béant cet espace qu’aucun acteur politique n’est réellement susceptible de combler de façon satisfaisante aujourd’hui pour articuler à nouveau ce que Jaurès appelait la République politique, la République laïque et la République sociale.

Lire les premières pages et découvrir la table des matières

Sortie au 20 mai : Pré-commander l'ouvrage

EAN
9782940632725
Date de parution
06 Mai 2021
Nombre de pages
280 pages
Format
14 x 22,5
Prix    20,00 €

Renée Fregosi

Renée Fregosi

Après son parcours professionnel au PS et dans la coopération internationale, deux fois docteur, en Philosophie et en Science politique, Renée Fregosi a été directrice de recherche à l’université Sorbonne-Nouvelle de 2002 à 2020. Elle préside par ailleurs depuis 1991, une petite ONG spécialisée dans l’ingénierie démocratique et la prévention sanitaire, le CECIEC. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles.

Renée Fregosi