Le crime contre l'humanité

André Frossard

Le crime contre l'humanité

Résistant, André Frossard fut arrêté par la Gestapo de Lyon en 1943 et interné dans la “Baraque aux juifs” de la prison de Montluc. Il y accueillit le professeur Marcel Gompel qui mourut entre ses bras dans d’horribles souffrances, après avoir été torturé par Klaus Barbie. C’est pour lui qu’André Frossard vint témoigner en 1987 au procès Barbie. 
Son témoignage inoubliable et son œuvre intitulée Le Crime contre l’Humanité éditée l’année suivante sont réunis dans cet ouvrage. Sa définition de la victime tient en quelques mots : elle est coupable du “crime d’être né(e)”. 
Le crime contre l’humanité serait-il une composante même de l’humanité ? Qu’est-ce que le crime contre l’humanité ? 
L’histoire du 20e siècle, champion toute catégorie du massacre de masse, nous interroge. Outre la Shoah, dont seuls 25% des lycéens ont entendu parler, certains sont aujourd’hui oubliés ou en passe de l’être : le massacre des Arméniens, celui des Héréros et des Namas en Namibie, l’enrôlement de force entre 1942 et 1945 de plus de 2,7 Millions de Chinois, le génocide Khmer, les Tutsis éradiqués par les Hutus… 
L’ouvrage de Frossard comme son témoignage constituent une sorte de point de départ d’une réflexion toujours plus exigeante, à la fois sur ce qui s’est passé et sur la constance de ses horreurs. 

Préface de Christian Charrière-Bournazel et de Philippe Feitussi

EAN
9782940632060
Préface de
Maître Christian CHARRIERE-BOURNAZEL
Date de parution
02 Mai 2019
Nombre de pages
140 pages
Format
11,5 x 21 cm
Prix    10,00 €

André Frossard

André Frossard, né le 14 janvier 1915 à Colombier-Châtelot (Doubs), mort le 2 février 1995 à Versailles, est un journaliste, essayiste et académicien français.

André Frossard