Le cerisier d'Ezo

Jean-François Daguzan

Le cerisier d'Ezo

Un samouraï français

En 1867, l’Empereur Napoléon III envoie une mission de formation et modernisation militaire au Shogun Tokugawa Yoshinobu, dont la famille tient le Japon depuis plus de trois cents ans. Mais ce pouvoir vit ses derniers mois et les hommes se retrouvent plongés dans une terrible guerre civile qui va conduire à la destitution du Shogun et au retour du pouvoir de l’Empereur Meiji en 1868. 

La quinzaine de Français est ballotée au gré de ces évènements  tragiques. L’un d’entre eux, Jules Brunet, polytechnicien et capitaine de l’artillerie de la Garde, prend fait et cause pour ceux qui combattent le rétablissement de l’empire, déserte, et part lutter à leurs côtés jusqu’à créer une éphémère République dans l’île japonaise du Nord, Ezo (aujourd’hui Hokkaïdo). 
Ce livre conte l’incroyable histoire à peine romancée de Brunet et de ses hommes. Batailles, trahisons, complots et histoires d’amour se conjuguent pour offrir une folle épopée lyrique dont la réalité dépasse souvent la fiction. 
Cette histoire a inspiré Hollywood, qui a transposé l’histoire dix ans plus tard, avec pour héros un officier américain interprété par Tom Cruise dans « Le dernier samouraï » d’Edward Zwick, en 2004. 
Or le “vrai" dernier samouraï était Jules Brunet, et voici son extraordinaire histoire.

EAN
9782940632893
Date de parution
24 Mars 2022
Nombre de pages
770 pages
Format
14 x 22,5
Prix    35,00 €

Jean-François Daguzan

Docteur en droit et en sciences politiques, Jean-Francois Daguzan (né en 1953) est Directeur-adjoint à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Il a été professeur associé à l'Université de Paris Panthéon-Assas (2000-2015). Auparavant, il a été chargé de mission au Secrétariat général de la défense nationale (SGDN) du Premier Ministre, pour les questions industrielles et de Recherche-Développement (1987-1991). Il a été maître de recherche puis secrétaire général délégué du Centre de recherche et d'étude sur les stratégies et les technologies (CREST) (1991-1998) et directeur des études de la Fondation méditerranéenne d'études stratégiques (FMES)(1996-2000). Jean-François Daguzan est également rédacteur en chef de la revue Géoéconomie et directeur de la revue Maghreb-Machrek et président du Conseil scientifique de l'Institut Choiseul. Il est auditeur de la 49°session de l'IHEDN. Il a été également membre du Conseil scientifique de la défense (2007-2014).

Jean-François Daguzan